Morphologie et écologie

 

 

Morphologie

Qu’est-ce qu’un champignon ?

C’est un organisme dépourvu de chlorophylle, qui se nourrit par absorption directe des éléments minéraux du sol. Il constitue un règne à part appelé Mycota ou Règne fongique.

Son appareil végétatif, le mycélium, est constitué de très fins filaments appelés hyphes, dissimulés dans le substrat, à la surface du sol, dans la litière de feuilles ou d’aiguilles, sous l’écorce de l’arbre, ou plus profondément en terre, au cœur du bois.

La plupart des champignons supérieurs possèdent un chapeau à lames et un pied (stipe). Certaines espèces plus évoluées, comme l’amanite, portent un anneau et une volve. Comme le sporophore assure la reproduction, un voile le protège durant sa croissance. A maturité, ses vestiges subsistent à l’état d’écailles sur le chapeau ou de peaux lâches sur le pied (anneau, cortine, volve, etc.).

En observant les champignons d’un peu plus près, on se rend vite compte qu’ils ne ressemblent pas tous. Hormis leur taille, on remarque facilement les différences ci-dessous:

  • La forme du chapeau: bien que souvent ronde, elle peut être plus ou moins sphérique, en cloche, plate, mamelonnée ou en entonnoir et son revêtement peut être lisse, soyeux, ridé, pelucheux, etc.
  • L’hyméniym peut être: lisse, plissé, lamellé, à aiguillons ou poré. Il faut aussi faire une sporée pour pouvoir observer la couleur des sporesqui va du blanc au noir en passant par tous les tons de jaunes, le rose, tous les tons de brun et le violet. Il faut également observer l’insertion de l’hyménium sur le pied (décurrent, adné, libre, …)
  • Le stipe (ou pied) peut être lisse, fibrilleux, avec ou sans anneau, cortiné, avec ou sans volve, cylindrique, ventru, bulbeux ou pointu, plein ou creux, etc.
  • La couleur de la chair peut être blanche ou colorée, se colorant au toucher ou à la coupe. La saveur peut être fongique (= de champignon), nulle, farineuse, amère, piquante, etc.
  • L’odeur peut être nulle ou faire penser à l’anis, la farine, la noix de coco, l’amande amère, la mandarine, le gaz, le « Maggi », la rave, le cacao, l’ail, etc.

Morphologie

 Ecologie

Pour leur nutrition en carbone, les champignons dépendent des végétaux.

On distingue 3 modes de vie différents :
  • Les saprophytes se nourrissent de la décomposition de matière organique inerte. Ils sont les fossoyeurs de la forêt et participent ainsi à la formation de l’humus.

Saprophytes

Les parasites vivent au détriment d’un végétal ou d’un autre champignon. Ils attaquent généralement des plantes déjà affaiblies mais se propagent parfois aux plantes saines voisines.

 

Parasites

Ils peuvent provoquer la mort de l’hôte.

Certains parasites persistent en saprophytes (ex : l’Armillaire couleur de miel)

  • Les symbiotiques ou mycorhiziens établissent une relation avec un organisme vivant, généralement une plante chlorophyllienne. L’arbre procure au champignon le carbone nécessaire et le champignon lui apporte les sels minéraux qu’il est plus apte à prélever dans le sol. L’association profite aux 2 organismes.

Symbiotiques

L’échange de nourritures se fait au moyen des mycorhizes, constituées par des manchons mycéliens qui enveloppent ou pénètrent les radicelles de l’arbre.