Juil 212015
 

LES CHAMPIGNONS AUTOUR DE MA MAISON

Présentation effectuée par Pierre Repellin

Carte IGN à 1/25000 :n° 3235 OT, Autrans – Gorges de la Bourne.
Carte géologique à 1/50000 :n° XXXII -35, Vif.
La maison est située au Cottel, petit hameau à 1km au nord de Méaudre et à 1000m d’altitude.
Cadre géologique :
C’est la terminaison sud du synclinal du Claret. Le sous-sol est constitué de marnes gréseuses, avec des passées très indurées datant du Burdigalien (fin du Tertiaire, Miocène avec des âges compris
entre 16 et 20Ma).
Le pH du sol est plutôt acide (valeurs mesurées de 5,3 à 6,5).
La végétation :
Le terrain qui entoure la maison est une ancienne prairie. Les quelques arbres, arbustes et arbrisseaux qu’on y trouve ont été, soit plantés, soit ont poussé à l’état naturel. On peut citer :
Betulaceae : Bouleau (Betula pendula Roth.)
Corylaceae : Noisetier (Corylus avellana L.)
Ericaceae : Myrtille (Vaccinium corymbosum)
Grossulariaceae : Groseiller (Ribes rubrum L.)
                                     Cassis (Ribes nigrum L.)
Oleaceae : Forsythia (Forsythia viridissima Lindl.)
                         Frêne (Fraxinus excelsior L.)
                         Lilas (Syringa vulgaris L.)
Pinaceae : Mélèze (Larix decidua Mill.)
                        Pin mugho (Pinus mugo turra var. mughus(Scop.)Zenari)
                        Pin noir (Pinus nigra Arnold)
Rosaceae : Eglantier (Rosa canina L.)
                         Framboisier (Rubus idaeus L.)
                        Rosiers cultivés (Rosa sp.)
                       Sorbier des oiseleurs (Sorbus aucuparia L.)
                      Arbres fruitiers : pommiers (Malus domestica Borkh.) et pruniers Prunus sp.)
Saxifragaceae : Seringa (Philadelphus coronarius L.)
Liste des espèces recensées:
Depuis plusieurs années un relevé systématique de la flore fongique est effectué. Une cinquantaine
d’espèces, dont des espèces peu courantes, ont été recensées.
Mes remerciements vont à R. GARCIN et à J. CAVET pour un certain nombre d’identifications. Merci
également à J.L. FASCIOTTO pour sa relecture attentive de ce texte.
– MYXOMYCETES :
– PHYSARACEAE : Badhamia foliicola A. Lister
– DIDYMIACEAE : Mucilago crustacea Wigg.
– ASCOMYCETES :
– HELOTIACEAE : Hymenoscyphus herbarum (Pers. :Fr.)Dennis
– HYPOCREACEAE: Hypomyces lateritius (Fr.:Fr.)Tul & C. Tul. (= Peckiella lateritia
                                         (Fr. :Fr.)Maire)
                                       Hypomyces torminosus Tul & C. Tul. (= H. lithuanicus Heinrichson – Normet)
-PYRONEMATACEAE : Scutellinia scutellata (L. ex St Amans)Lambotte
– BASIDIOMYCETES :
– AGARICACEAE – Agariceae Agaricus campestris (L.)Fr.
– Lepioteae Lepiota pratensis (Bull.) Bigeard & Guill.
– Leucocoprineae Leucoagaricus leucothites (Vitt.)Wasser
– BOLBITIACEAE Agrocybe arvalis (Fr. :Fr.)Sing.
– BOLETACEAE – Suilloideae Suillus granulatus (L.:Fr.)Roussel
                                    Suillus grevillei (Klot.)Sing.
– CLAVARIACEAE Clavaria vermicularis Swartz. :Fr.
– COPRINACEAE Coprinus comatus (Müll. :Fr.)Pers.
                                   Parasola,plicatilis(Curtis :Fr.)Redhead,Vilgalys & Hopple (=Coprinus plicatilis (Curt. :Fr.)Fr.)
                                  Psathyrella candolleana (Fr. :Fr.)Maire
– CORTINARIACEAE Hebeloma sinapizans (Paul.)Gill.
– ENTOLOMATACEAE Entoloma exile (Fr.:Fr.)Hesler
– GLOEOPHYLLACEAE Gloeophyllum abietinum (Fr.)Fr.
– HYGROPHORACEAE – Hygrocybeae Hygrocybe fornicata (Fr.)Sing.
                                               Hygrocybe pratensis (Pers.:Fr.)Murr.(= Cuphophyllus pratensis (Pers.:Fr.)Bon
                                               Hygrocybe psittacina (Sch. :Fr.)Kumm.
                                              Hygrocybe quieta (Kühn.)Sing.
                                              Hygrocybe tristis (Pers.) Møll.
                                             Hygrocybe virginea(Wülf.:Fr.)Ort. & Watl.
– LYCOPERDACEAE Calvatia excipuliformis(Pers. :Pers.)Perdeck
                                         Vascellum pretense (Pers.)Kreisel
– MARASMIACEAE Collybia cirrhata (Pers.)Kumm.
                                       Marasmius oréades (Bolt.:Fr.)Fr.
– PAXILLACEAE Paxillus involutus (Batsch.:Fr.)Fr.
– PLEUROTACEAE – Leptoglosseae Arrhenia spathulata (Fr.:Fr.)Redh.
– PUCCINIACEAE Gymnosporangium cornutum Kern.

                                     Phragmidium mucronatum (Pers.)Schlecht.

– RUSSULACEAE Lactarius glyciosmus (Fr.:Fr.)Fr.
                                   Lactarius necator (Bull.:Fr.)Pers. (= L. plumbeus(Bull. :Fr.)Gray)
                                   Lactarius pubescens (Schrad.)Fr.
– STROPHARIACEAE – Strophariae Stropharia coronilla (Bull.:Fr.)Quél.
– TRICHOLOMATACEAE – Clitocybeae Clitocybe dealbata (Sow.:Fr.)Kumm.
– Lepisteae     Laccaria amethystea (Bull.)Murr.
                                                                           Laccaria laccata (Scop.:Fr.)Bk. & Br.
                                                                          Lepista nuda (Bull. :Fr.)Cke.
                                                                          Lepista saeva (Fr.)Orton.
                                                                          Lepista sordida (Fr.:Fr.)Sing.
– Leucopaxilleae Melanoleuca vulgaris (Pat.)Pat.
– Lyophylleae Calocybe carnea (Bull. :Fr.)Donk.

Description sommaire et illustration des différentes espèces :

MYXOMYCETES :

Badhamia foliicola A. Lister (PHYSARACEAE)
Photo 1 :Badhamia foliicola A. Lister

Photo 1 : Badhamia foliicola A. Lister

 Sporocystes sessiles ou courtement stipités, grégaires, gris, iridescents ; 0,5-0,6μm de diamètre. Spores brun foncé à noir en masse, brun lilas pâle en L.T. ; 9-12μm de diamètre,
finement verruqueuses.
Plasmodium jaune orange à orange pâle.
Sur herbes vivantes et débris végétaux.
 Mucilago crustacea Wiggers  (DIDYMIACEAE)
Photo 2 : Mucilago crustacea Wiggers

Photo 2 : Mucilago crustacea
Wiggers

Aethaliums en grandes masses recouverts de calcaire friable, blanc crème. Spores noires en masse, brun très sombre en L.T. ; 11-14μm de diamètre, densément verruqueuses.
Commun dans les zones calcaires, encroûtant les tiges et les feuilles des plantes vivantes.

ASCOMYCETES :

Hymenoscyphus herbarum Pers. :Fr.)Dennis (HELOTIACEAE)
Photo 3 : Hymenoscyphus herbarum Pers. :Fr.)Dennis

Photo 3 : Hymenoscyphus herbarum
Pers. :Fr.)Dennis

Fructifications cupuliformes, puis orbiculaires étalées, courtement pédicellées, grégaires,
jaunes à ocre ; surface externe un peu plus claire, finement feutrée.
Asques octosporés ; spores cylindriques, légèrement arquées ; 13-17 x 2,5μm.
Sur tiges herbacées pourrissantes.
Commun.
Hypomyces lateritius (Fr. :Fr.)Tul. & C. Tul. (HYPOCREACEAE)
Photo 4 : Hypomyces lateritius (Fr. :Fr.)Tul. & C. Tul.

Photo 4 : Hypomyces lateritius
(Fr. :Fr.)Tul. & C. Tul.

(= Peckiella lateritia(Fr.:Fr.)Maire)
Périthèces hémisphériques immergés dans un subiculum cotonneux, blanchâtres.
Asques octosporés ; spores fusiformes apiculées ; 15-21 x 4-5μm.

 Parasite sur Lactarius (ici, sur Lactarius pubescens (Schrad.)Fr.

Commun.
Hypomyces torminosus Tul. & C. Tul. (HYPOCREACEAE)
Photo 5 : Hypomyces torminosus Tul. & C. Tul.

Photo 5 : Hypomyces torminosus
Tul. & C. Tul.

(= Hypomyces lithuanicus Heinrichson-Normet
Périthèces subglobuleux à ovoïdes ou subpiriformes immergés dans un subiculum ocre crème
à cannelle.
Asques cylindriques ; spores fusiformes verruqueuses et apiculées, 17-22 x 4-5μm.
Parasites sur Lactarius pubescens et Lactarius torminosus.
Commun.
Scutellinia scutellata (L. :St Amans)Lamb. (PYRONEMATACEAE)
Photo 6 : Scutellinia scutellata (L. :St Amans)Lamb

Photo 6 : Scutellinia scutellata
(L. :St Amans)Lamb

Fructifications sessiles, étalées à maturité, à marge incurvée et densément couverte de longs
poils brun foncé ; hyménium rouge.
Asques octosporés ; spores elliptiques, granuleuses; 19-21 x 13-13,5μm.
Dans les endroits humides, sur terre ou bois en décomposition.
Commun.

BASIDIOMYCETES :

Agaricus campestris (L.)Fr. (AGARICACEAE – Agariceae)
Photo 7 : Agaricus campestris (L.)Fr

Photo 7 : Agaricus campestris (L.)Fr

Rosé des prés
Chapeau, 3-8 cm, hémisphérique puis étalé, blanc, squameux ou lisse.
Lames roses, devenant brunes à la fin.
Pied, 3-10 x 1-1,5cm, blanc avec un anneau mince, fugace.
Sporée brun noirâtre ; spores ovoïdes ; 7-8 x 4-5μm.
Prés et pâturages.
Commun.
Lepiota pratensis (Bull.)Bigeard & Guill. (AGARICACEAE – Lepioteae)
Photo 8 : Lepiota pratensis (Bull.)Bigeard & Guill.

Photo 8 : Lepiota pratensis (Bull.)Bigeard & Guill.

Lépiote des prés
Chapeau, 3-6 (10)cm, convexe à plus ou moins mamelonné, ochracé rosâtre, plus roussâtre
au niveau du mamelon.Lames blanches.
Sporée blanche ; spores fusiformes ; 12-15 x 5-6μm.
Prairies.Rare.
Leucoagaricus leucothites ( Vitt.)Wasser (AGARICACEAE – Leucocoprineae)
Photo 9 : Leucoagaricus leucothites ( Vitt.)Wasser

Photo 9 : Leucoagaricus leucothites ( Vitt.)Wasser

Lépiote pudique
Chapeau, 6-10cm , convexe, blanc avec un centre unpeu brunâtre, soyeux ou légèrement rimeux à la fin.
Lames blanches à rosées.
Sporée blanche ; spores ovoïdes ; 8-10 x 5-6μm.
 Prairies, pelouses plus ou moins amendées .
Commun.
Agrocybe arvalis (Fr. :Fr.)Sing. (BOLBITIACEAE)
Photo 10 : Agrocybe arvalis (Fr. :Fr.)Sing.

Photo 10 : Agrocybe arvalis (Fr. :Fr.)Sing.

Agrocybe tubéreux
Chapeau, 1-5cm, vite plat, jaune ochracé, hygrophane, palissant en séchant.
Lames très serrées, brunâtres. Pied, 7-10 x 0,4cm, jaunâtre à brunâtre pâle, à base radicante, sortant d’un sclérote noir.
Spores en forme d’amande ou elliptiques ; 8-10 x 5-6μm.
Champs, prairies.
Peu commun.
Suillus granulatus (L. :Fr.)Roussel (BOLETACEAE – Suilloideae)
BOLETACEAE - Suilloideae

Photo 11

BOLETACEAE - Suilloideae

Photo 12

Photos 11, 12 et 13 : Suillus granulatus (L. :Fr.)Roussel

Photos 13 : Suillus granulatus (L. :Fr.)Roussel

Nonnette pleureuse
Chapeau, 4-10cm, brun roux, visqueux à l’état humide, brillant par temps sec.
Pied jaunâtre avec des granulations brunâtres en haut et teinté de vineux à la base.
Tubes jaune pâle, immuables ;
pores petits, concolores exsudant de petites gouttelettes
laiteuses.
Sporée brun tabac olivâtre, spores fusiformes à ellipsoïdes ; 8-10 x 2,5-3,5μm.
Sous pins.
Très commun.
Suillus grevillei (Klotz. :Fr.)Sing (BOLETACEAE – Suilloideae)
Photo 14 : Suillus grevillei (Klotz. :Fr.)Sing

Photo 14 : Suillus grevillei (Klotz. :Fr.)Sing

Bolet élégant
Chapeau, 3-10cm, jaune de chrome à brun orangé, visqueux à l’état humide.
Pied , 5-7 x 1,5-2cm, brun jaunâtre à roux brunâtre, avec une étroite zone annulaire.
Chair jaunâtre, vite molle
Tubes jaune pâle ; pores petits, anguleux, jaune citron.
Sporée brun olivacé, spores subfusiforme à ellipsoïdes ; 7-10 x 3-4μm.
Toujours sous mélèzes .
Assez commun.
Clavaria vermicularis Swartz. :Fr. (CLAVARIACEAE)
Photo 15 : Clavaria vermicularis Swartz. :Fr.

Photo 15 : Clavaria vermicularis Swartz. :Fr.

Clavaire vermiculée
Carpophore, 6-12 x 0,2-0,5cm, blanc, non ramifié, creux, en touffes denses, très cassant.
Spores blanches, un peu larmiformes ; 5-7 x 3-4μm.
Dans l’herbe.
Peu commun.
Coprinus comatus (Müll. :Fr.)Pers. (COPRINACEAE)
Photo 16 : Coprinus comatus (Müll. :Fr.)Pers.

Photo 16 : Coprinus comatus (Müll. :Fr.)Pers.

Coprin chevelu
Chapeau, 5-15 cm de haut, cylindrique au début, blanc, à sommet plus sombre couvert de
peluches blanches puis noircissant et exsudant des gouttes noirâtres à maturité.
Lames serrées, blanches puis noires et déliquescentes.
Pied blanc, 10-37 x 1-2,5cm, légèrement radicant,
avec un anneau lâche.
 Sporée noire, spores elliptiques noires ; 10-15 x 8μm.
Champs, bords des chemins.
Très commun.
Parasola plicatilis (Curtis :Fr.)Redhead, vilgalys & Hopple (COPRINACEAE)
Photo 17 : Parasola plicatilis (Curtis :Fr.)Redhead, vilgalys & Hopple

Photo 17 : Parasola plicatilis (Curtis :Fr.)Redhead, vilgalys & Hopple

(Coprinus plicatilis (Curtis :Fr.)Fr.
Coprin plié
Chapeau cylindro-ovoïde puis plan convexe, sillonné sauf au centre, plissé, d’abord beige
brunâtre puis gris.
Lames libres, d’abord argillacées puis grises et en fin noires.
Pied, 3-7 x 0,1-0,2cm, blanc, ochracé vers la base, pruineux, très fragile.
Sporée noire, spores ellipsoïdes, brun noir ; 10-13 x 8,5-10μm.
Lieux herbeux, prairies, bord des chemins et des routes.
Commun.
Psathyrella candolleana (Fr. :Fr.)Maire (COPRINACEAE)
Psathyrelle de de Candolle
Chapeau, 2-8 cm, campanulé, devenant aplati, brun
ochracé, hygrophane, à marge souvent
bordés des restes du voile.
Lames lilas grisâtre puis pourprées.
Pied, 4-8 x 0,4-0,8cm, blanchâtre, creux, fragile.
Sporée brun violet foncé, spores elliptiques à ovoï
des ; 6,5-8,5 – 4-5μm.
Sur bois enterré ou près des feuillus.
Commun.
Hebeloma sinapizans (Paul.)Gill. (CORTINARIACEAE)
Photo 18 : Hebeloma sinapizans (Paul.)Gill.

Photo 18 : Hebeloma sinapizans (Paul.)Gill.

Hébélome couleur moutarde
Chapeau, 5-15cm, convexe puis aplati et souvent ondulé, fauve à crème café au lait, plus pâle vers la marge.
Lames chamois argilacé pâle.
Pied, 5-12 x 1-2cm, renflé à la base, blanc, floconneux, vite creux avec, en haut, une mèche triangulaire provenant de la chair du chapeau.
Chair blanchâtre à odeur de rave.
Sporée rouille ; spores en amande, verruqueuses ; 10-14,5 x 6-8μm.
Sous feuillus plus ou moins rudéralisés.
TOXIQUE
Commun.
Entoloma exile (Fr. :Fr.)Hesler ? (ENTOLOMATACEAE)
Photo 19 : Entoloma exile (Fr. :Fr.)Hesler?

Photo 19 : Entoloma exile (Fr. :Fr.)Hesler?

Entolome taché de feu
Chapeau, 1-2,5cm, conique-campanulé au début puis convexe-aplati et plus ou moins
déprimé au centre, à surface striée, fibrilleuse, hygrophane, jaune brun plus ou moins foncé.
Lames adnées, crème à brun rosé.
Pied, 2-7 x 0,1-0,2cm, cylindrique, lisse et poli,brunâtre en haut, gris bleuâtre à glauque au-dessous, blanchâtre à la base blanchâtre.
Sporée brun rose ; spores anguleuses à 5-7 sommets; 9-12 x 7-9μm.

 Parmi les plantes herbacées des prés et pelouses.

Rare.
Gloeophyllum abietinum Fr. :Fr. (GLOEOPHYLLACEAE)
Photo 20 : Gloeophyllum abietinum Fr. :Fr.

Photo 20 : Gloeophyllum abietinum Fr. :Fr.

Fructification en général pilée, en forme de console, ou résupinée à la face inférieure du substrat. Surface piléique brun rouge à tabac. Face inférieure tapissée de lames, souvent anastomosées, ocre brun ou gris brun, à arête crispée.
Spores cylindriques ; 8-13 x 3-4,5μm. Sur bois mort de conifère (épicéas), piquets, planches, bois d’œuvre.
Pourriture brune.
Assez fréquent.
Hygrocybe fornicata (Fr.)Sing. (HYGROPHORACEAE – Hygrocybeae)
Photo 21 : Hygrocybe fornicata (Fr.)Sing.

Photo 21 : Hygrocybe fornicata (Fr.)Sing.

Chapeau, 4-10cm, convexe mamelonné et, enfin, plat,à marge fissile, soyeux, grisâtre.
Lames blanchâtres. Pied, 7-8 x 0,1-1cm. Odeur plus ou moins terreuse.
Spores elliptiques ; 6-9 x 5-5,6μm.
Dans l’herbe.
Assez commun.
Hygrocybe pratensis (Pers. :Fr.)Murr. (HYGROPHORACEAE – Hygrocybeae)
Photo 22 : Hygrocybe pratensis (Pers. :Fr.)Murr.

Photo 22 : Hygrocybe pratensis (Pers. :Fr.)Murr.

(= Cuphophyllus pratensis (Pers. :Fr.)Bon)
Hygrocybe des prés
Chapeau, 3-8 (12)cm, convexe puis aplati, à mamelon large, revêtement mat, orangé, terne.
Lames décurrentes très espacées, souvent interveinées subconcolores ou plus pâles.
Pied, 2-5 x 0,5-1cm, , subconcolore, rétréci à la base.
Sporée blanche, spores ovoïdes à subglobuleuses ; 5-8 x 4-5μm.
Prés et pelouses.
Commun.
Hygrocybe psittacina (Sch. :Fr.)Kumm. (HYGROPHORACEAE – Hygrocybeae)
HYGROPHORACEAE - Hygrocybeae

Photo 23 Hygrocybe perroquet

Photos 23 et 24 : Hygrocybe psittacina (Sch. :Fr.)Kumm.

Photos  24 : Hygrocybe psittacina (Sch. :Fr.)Kumm.

Hygrocybe perroquet
Chapeau, 1-4cm, convexe ou campanulé, d’abord verdâtre, puis jaunâtre à brun olive, à
marge striée, visqueux.
Lames adnées, jaunes ou verdâtres.
Pied, 2-6 x 0,2-0,5cm, bleu vert en haut, plus jaunâtre vers la base, très visqueux.
Sporée blanche, spores ellipsoïdes ;8-10 x 4-6μm.
Dans l’herbe des prairies et pâturages.
Difficile à confondre.
Peu commun.
Hygrocybe quieta (Kühn.)Sing. (HYGROPHORACEAE – Hygrocybeae)
Photo 25 : Hygrocybe quieta (Kühn.)Sing.

Photo 25 : Hygrocybe quieta (Kühn.)Sing.

Hygrocybe tranquille
Chapeau, 3-7cm, convexe, étalé, mamelonné, jaune orangé, à bords irréguliers.
Lames adnées à échancrées, espacées, jaune à jauneorangé.
Pied, 3-8 x 0,5-1cm, subconcolore, souvent comprimé, sillonné et tordu.
Spores cylindro-elliptiques, plus ou moins étranglé au milieu ; 6-10 x 4-6μm.
Prairies, pelouses, taillis gramineux.
Peu fréquent.
Hygrocybe tristis (Pers.)Møll. (HYGROPHORACEAE – Hygrocybeae)
HYGROPHORACEAE - Hygrocybeae

Photo 26

Photos 26 et 27Hygrocybe tristis (Pers.)Møll.

Photo 27 : Hygrocybe tristis (Pers.)Møll.

Hygrocybe triste
Chapeau, 4cm de hauteur, conique, fibrilleux, jaune sale, orangé terne, noircissant très rapidement.
Lames jaune sale à gris ardoise.
Pied, 6-9 x 1cm, fibrilleux, jaunâtre, à base fortement grisonnante.
Spores elliptiques ; 8-11 x 5-7μm.
Pelouses ou prés-bois.
Assez commun.
Hygrocybe virginea (Wülf. :Fr.)Ort. & Watl. (HYGROPHORACEAE – Hygrocybeae)
HYGROPHORACEAE - Hygrocybeae

Photo 28

Photos 28 et 29 : Hygrocybe virginea (Wülf. :Fr.)Ort. & Watl.

Photo 29 : Hygrocybe virginea (Wülf. :Fr.)Ort. & Watl.

(= Cuphophyllus niveus(Scop.)Bon
Chapeau, 1-4cm, plat ou à léger mamelon, blanc, à disque plus crème et à marge striée, hygrophane.
Lames décurrentes, espacées, blanches.
Pied, 3-4 x 0,2-0,5cm, concolore au chapeau.
Spores ; 9-12 x 5-6μm.
Pelouses.
Commun.
Calvatia excipuliformis (Pers. :Pers.)Perdeck (LYCOPERDACEAE)
Photo 30 : Calvatia excipuliformis (Pers. :Pers.)Perdeck

Photo 30 : Calvatia excipuliformis (Pers. :Pers.)Perdeck

Lycoperdon en sac
Carpophore en massue de 3-8cm de hauteur et 2-4cm de diamètre, d’abord blanc puis blanchâtre à crème, à surface hérissée d’aiguillons assez épais, se détachant facilement.
Hyménium blanc et, enfin, brun olive et poussiéreux.
Spores brun olivâtre, globuleuses, verruqueuses ; 3,5-4,5μm.
A terre, en groupes, bois, prairies.
Très commun.
Vascellum pratense (Pers.)Kreisel (LYCOPERDACEAE)
Photo 31 : Vascellum pratense (Pers.)Kreisel

Photo 31 : Vascellum pratense (Pers.)Kreisel

Vesse de loup des prés
Carpophore de 10-15 x 7-10cm, en forme de pilon, d’abord chamois pâle, puis brunâtre,couvert de petits aiguillons ou de verrues qui disparaissent.
Hyménium brun purpuracé à maturité ; base stérile,de texture spongieuse, brunâtre etoccupant tout le pied.
Spores globuleuses ; brun olive, verruqueuses ; 3,5-5,5μm.
Friches, landes, pâturages, bois clairs en fin d’été-automne.
Commun.
Collybia cirrhata (Pers.)Kumm. (MARASMIACEAE)
Photo 32 : Collybia cirrhata (Pers.)Kumm.

Photo 32 : Collybia cirrhata (Pers.)Kumm.

Collybie filiforme
Chapeau, 1-2cm, blanc, soyeux.
Lames, adnées serrées, blanches.
Pied, 3 x 0,1cm, blanc au sec, rose chair à l’état humide, pruineux.
Spores ; 4-6 x 2-3μm.
Saprophytes sur débris de vieux champignons enterrés (surtout des lactaires et des russules).
Commun.
Marasmius oreades (Bolt. :Fr.)Fr. (MARASMIACEAE)
Photo 33 : Marasmius oreades (Bolt. :Fr.)Fr.

Photo 33 : Marasmius oreades (Bolt. :Fr.)Fr.

Faux mousseron, mousseron d’automne
Chapeau, 2-5cm, à large mamelon, hygrophane, jaune cuir à ocre brunâtre à l’état humide, presque blanchâtre sec.
Lames espacées ocre crème.
Pied, 2-10 x 0,3cm, blanchâtre à chamois pâle, très élastique et coriace (ne casse pas à la torsion).
Sporée presque blanche, spores en forme de pépin ;7-10 x 4-6μm.
Dans l’herbe des prairies et des pâturages, forme des ronds de sorcière.
Commun.
Paxillus involutus (Batsch. :Fr.)Fr. (PAXILLACEAE)
Photo 34 : Paxillus involutus (Batsch. :Fr.)Fr.

Photo 34 : Paxillus involutus (Batsch. :Fr.)Fr.

Paxille enroulé
Chapeau, 5-15cm, brun ochracé nuancé d’olivâtre puis brun rouille, d’abord mamelonné puis déprimé, marge longtemps enroulée.
Lames décurrentes, serrées, ocre, se tachant de brun au toucher.
Pied, 7-8 x 0,8-1,2cm, concolore au chapeau.
Sporée brun roux. Spores ellipsoïdes ; 8-10 x 5-6μm.
Pousse près des feuillus (bouleaux), mais aussi sous conifères.
TOXIQUE.
Commun.
Arrhenia spathulata (Fr. :Fr.)Redh. (PLEUROTACEAE – Leptoglosseae)
Photo 35 : Arrhenia spathulata (Fr. :Fr.)Redh.

Photo 35 : Arrhenia spathulata (Fr. :Fr.)Redh.

Leptoglosse des mousses
Chapeau, 1-3cm, en spatule ou un peu en cornet au début, brun beige à crème.
Plis lamelliformes, concolores au chapeau et anastomosés.
Pied petit, concolore, souvent latéral.
Spores larmiformes ; 8 x 4,5μm.
Sur mousse vivante sur des lauzes.
Peu commun.
Gymnosporangium cornutum Kern. (PUCCINIACEAE)
Arrhenia spathulata (Fr. :Fr.)Redh.

Arrhenia spathulata (Fr. :Fr.)Redh.

Pages 36 et 37 : Gymnosporangium cornutum Kern.

Photos 36 et 37 : Gymnosporangium cornutum Kern.

Taches épaissies, jaunes ou oranges à la surface des feuilles de Sorbus aucupariaémettant, à leur face inférieure des petites cornicules plus ou
moins cylindriques, jusqu’à 5mm de haut.
Spores brunes, finement verruqueuses ; 20-30 x 18-25μm.
Hôte intermédiaire : Juniperus.
Sur Sorbus aucuparia L.
Commun.
Phragmidium mucronatum (Pers .)Schlecht. (PUCCINIACEAE)
Photo 38 : Phragmidium mucronatum (Pers .)Schlecht.

Photo 38 : Phragmidium mucronatum (Pers .)Schlecht.

Rouille, stade écidien lenticulaire dépourvu de péridium, orange, brillant, inclus dans lestissus de la plante hôte vivante (tiges, feuilles,
fruits).
Spores finement échinulées ; 20-27 x 17-22μm.
Sur rosiers cultivés.
Très commun.
Lactarius glyciosmus (Fr. :Fr.)Fr . (RUSSULACEAE)
Photo 39 : Lactarius glyciosmus (Fr. :Fr.)Fr.

Photo 39 : Lactarius glyciosmus (Fr. :Fr.)Fr.

Lactaire parfumé
Chapeau, 2-6cm, convexe puis légèrement déprimé, gris pâle à rose chair, velouté. Lamesdécurrentes, serrées, pâles à ocre pâle.
Pied, 2,5-6,5 x 0,4-1,2cm, blanchâtre à rose jaunâtre pâle, cylindrique, se cassant facilement.
Lait blanc, immuable, odeur caractéristique de noix de coco.
Saveur très vite âcre.
Spores elliptiques, finement verruqueuses ; 6,5-8,5 x 5,5-6,5μm.
Pousse sous feuillus (surtout bouleaux).
Très commun.
Lactarius necator (Bull. :Fr.)Pers. (RUSSULACEAE)
Photo 40 : Lactarius necator (Bull. :Fr.)Pers.

Photo 40 : Lactarius necator (Bull. :Fr.)Pers.

(= Lactarius plumbeus(Bull. :Fr.)Gray)
Lactaire gris de plomb
Chapeau, 5-20cm, convexe puis déprimé au centre, bistre ou olive noirâtre, gluant etvisqueux sous la pluie, marge feutrée velue au début.
Lames décurrentes et serrées, crème à chamois jaunâtre.
Pied, 4-8 x 1-2,5cm, un peu plus clair que le chapeau, cylindrique, court et trapu.
Lait blanc, gris en séchant, âcre.
Sporée crème ; Spores elliptiques ;7-8,5 x 6-7μm
Pousse sous les bouleaux.
Très commun.
Lactarius pubescens (Schrad.)Fr. RUSSULACEAE)
RUSSULACEAE

Photo 40

Photos 40 et 41 : Lactarius pubescens (Schrad.)Fr.

Photo 41 : Lactarius pubescens (Schrad.)Fr.

Lactaire pubescent
Chapeau 4-12cm, blanc crème à chamois rosé, convexe puis déprimé au centre, à margeenroulée et pubescente.
Lames faiblement décurrentes, blanches à rose chair pâle.
Pied, 3-6 x 1-2,3cm, concolore au chapeau et avec une bande chamois rosé au sommet.
Lait blanc, immuable, très âcre.
Sporée crème pâle, spores elliptiques, verruqueuses; 6,5-8,5 x 5,5-6,5μm.
Souvent parasité par Hypomyces torminosus Tul. & C. Tul. (HYPOCREACEAE).
Dans l’herbe, sous bouleaux.
Peu commun / rare.
Stropharia coronilla (Bull. :Fr.)Quél. (STROPHARIACEAE – Strophariae)
Photo 43 : Stropharia coronilla (Bull. :Fr.)Quél.

Photo 43 : Stropharia coronilla (Bull. :Fr.)Quél.

Strophaire coronille
Chapeau, 2-5cm, convexe puis aplati, jaunâtre, un peu visqueux.
Lames blanches puis brun argile, souvent tachetées, arête plus claire.
Pied, 2,5-4 x 0,6-1cm, blanchâtre, coriace, anneau strié blanc, souvent teinté par les spores.
 Sporée brun pourpre ; spores elliptiques ; 6-9 x 4-6μm.
Prairies, pâturages.
TOXIQUE.
Commun.
Clitocybe dealbata (Sow. :Fr.)Kumm. (TRICHOLOMATACEAE – Clitocybeae)
Photo 44 : Clitocybe dealbata (Sow. :Fr.)Kumm.

Photo 44 : Clitocybe dealbata (Sow. :Fr.)Kumm.

Clitocybe du bord des routes, clitocybe blanchi
Chapeau, 2-5cm, plan convexe puis légèrement déprimé, d’abord blanc pur puis marbré de chamois, poudré de blanc.
Lames adnées à décurrentes, serrées, blanchâtres ou crème.
Pied, 2-3,5 x 0,5-1cm, blanchâtre, farineux au sommet.
Sporée blanche ; spores elliptiques ; 4-5,5 x 2-3,5μm.
En troupes dans l’herbe des prés.
MORTEL.
Commun.
Laccaria amethystea (Bull.)Murr. (TRICHOLOMATACEAE – LEPISTEAE)
Photo 45 : Laccaria amethystea (Bull.)Murr.

Photo 45 : Laccaria amethystea (Bull.)Murr.

Clitocybe améthyste, laccaire améthyste
Chapeau, 1-6cm, convexe à plan ou ombiliqué, violet par temps humide, presque blanchâtreen séchant.
Lames espacées, concolores au chapeau.
Pied, 4-10 x 0,5-1cm, un peu fibrilleux, floconneux.
Sporée blanche ; spores globuleuses à aiguillons ; 7-11μm.
Bois de feuillus et conifères.
Très commun.
Laccaria laccata (Scop. :Fr.)Bk. & Br. (TRICHOLOMATACEAE – Lepisteae)
Photo 46 : Laccaria laccata (Scop. :Fr.)Bk. & Br.

Photo 46 : Laccaria laccata (Scop. :Fr.)Bk. & Br.

Laccaire laqué
Chapeau, 1-6cm, convexe puis aplati ou ombiliqué, souvent à marge sinueuse, brun rouge à brique.
Lames rosâtres, poudrées de blanc.
Pied, 5-10 x 0,6-1cm, concolore au chapeau, fibreux, souvent comprimé ou tors.
Sporée blanche ; spores arrondies, ; 7-10μm.
Bois et landes, parcs, jardins.
Assez commun.
Lepista nuda (Bull. :Fr.)Cke. (TRICHOLOMATACEAE – Lepisteae)
Photo 47 : Lepista nuda (Bull. :Fr.)Cke.

Photo 47 : Lepista nuda (Bull. :Fr.)Cke.

Pied bleu
Chapeau, 4-12cm, convexe aplati puis déprimé, lilas bleuâtre puis plus brunâtre, palissant en séchant.
Lames serrées, lilas bleuâtres.
Pied, 5-9 x 1,5-2,5cm, souvent bulbeux à la base, fibrilleux, lilas bleuâtre.
Sporée rose pâle ; spores elliptiques à minuscules aiguillons ; 6-8 x 4-5μm.
Prés, prairies, bois de feuillus et résineux, jardins, près des composts.
Très commun.
Lepista saeva (Fr.)Orton. (TRICHOLOMATACEAE – lepisteae)
Photo 48 : Lepista saeva (Fr.)Orton.

Photo 48 : Lepista saeva (Fr.)Orton.

Pied violet
Chapeau, 5-15cm, convexe puis aplati ou déprimé, souvent ondulé à la marge, gris bistre à brun sale.
Lames serrées, crème à gris beige.
Pied, 3-6 x 1,5-2,5cm, souvent renflé à la base, fibrilleux, rayé d’améthyste vif.
Sporée rose pâle ; spores elliptiques à minuscules aiguillons, 6,5-9 x 4-5μm.
Pousse en cercle dans les pâturages.
Commun.
Lepista sordida (Fr. :Fr.)Sing. (TRICHOLOMATACEAE – Lepisteae)
Lepista sordida (Fr. :Fr.)Sing.

Photo 49 : Lepista sordida (Fr. :Fr.)Sing.

Chapeau, 2-8cm, convexe puis plan, souvent ondulé, hygrophane, brun rose à lilas, plus ou moins délavé.
Lames moins serrées que dans les autres espèces de Lepista, gris blanchâtre, faiblement lilas.
Pied, 4-6 x 0,5-0,8cm, plus pâle que le chapeau, fibreux.
Sporée pâle ; spores elliptiques, rugueuses ; 6-7 x 3,5-4μm.
Prairies fumées, champs, parcs, jardins, souvent près des composts.
Peu fréquent.
Melanoleuca vulgaris (Pat.)Pat. (TRICHOLOMATACEAE – Leucopaxilleae)
Photo 50 : Melanoleuca vulgaris (Pat.)Pat.

Photo 50 : Melanoleuca vulgaris (Pat.)Pat.

(= Melanoleuca melaleuca (Pers. :Fr.)Murr.)
Chapeau, 3-8cm, convexe puis aplati, gris brun, brun fuligineux, palissant par temps sec.
Lames serrées, blanchâtres à crème.
Pied, 4-7 x 0,8-1,4cm, concolore au chapeau, , faiblement bulbeux, , fibreux.
Sporée crème clair ; spores elliptiques finement ornées ; 7-10 x 5-6,5μm.
Clairières et pâturages, lieux herbeux, lieux fumés.
Commun.
Calocybe carnea (Bull. :Fr.)Donk. (TRICHOLOMATACEAE – Lyophylleae)
photo 51 : Calocybe carnea (Bull. :Fr.)Donk.

photo 51 : Calocybe carnea (Bull. :Fr.)Donk.

Chapeau, 1,5-4cm, convexe aplati, d’un rose chair caractéristique.
Lames blanches.
Pied, 2-4 x 0,3-0,7cm, concolore au chapeau, haut, étroit.
Sporée blanche ; spores elliptiques ; 4,5-6 x 2,5-3μm.
Prairies moussues, parcs, jardins.
Assez commun.

 L’intégralité des photographies ont été prises par Pierre REPELLIN

Désolé, les commentaires sont désactivés pour l'instant.